Equateur: 86 écoles «assainies» en 5 ans

Une salle de la 1ère année primaire de l’Ecole Dungu-centre, en Province Orientale/Photo Radio Okapi.

Dans la province de l’Equateur, 86 écoles ont été certifiées assainies depuis le lancement de ce programme en 2009. Elles disposent désormais des latrines, d’un point d’eau potable et d’une brigade d’hygiène, ont indiqué samedi 5 avril les animateurs de ce programme. La dernière à être assainie cette semaine, c’est l’Ecole primaire Losandja, dans la localité de Secli-Wendji, à 20 kilomètres de Mbandaka.

Les 86 établissements scolaires sont déclarés assainis parce qu’ils disposent des latrines, d’un point d’eau potable et d’une brigade d’hygiène.

Cependant, en ce qui concerne l’école primaire Losandja, la communauté déplore le manque criant de bancs. Les élèves suivent les cours à même le sol.

A ce sujet, Michel Biembe, du programme «Ecole assainie» de l’Equateur, a réagi:

«Dans notre programme, on travaille sur base des normes. Si le sous-proved passe dans une école et voit que l’école a déjà atteint ces normes, celle-ci peut être certifiée ‘assainie. C’est-à-dire on a vu dans cette école 100% du personnel enseignant formé en stratégie ‘EA’ [Ecole assainie], en éducation pour la santé et en environnement, 100% des membres du comité des parents sont sensibilisés et 80% de manuels d’élèves sont disponibles

A cela s’ajoute, selon la même source, la présence de latrines et d’eau potable. La cour de l’école doit être propre. Les brigadiers scolaires élus doivent être sensibilisés et opérationnels. Ces brigadiers sont des élèves choisis pour veiller à la propreté de la cour scolaire et à sensibiliser leurs pairs au respect des normes environnementales.

C’est ce qui est prévu au programme, a précisé Michel Biembe, «même si l’école est en paille, même si l’école n’a pas de bancs

Il a par ailleurs lancé un appel aux autorités et aux hommes de bonne volonté pour venir en aide à cette école qui est dépourvue de bancs.

Le programme «Ecole assainie » est une initiative du gouvernement congolais appuyé par l’Unicef. Il vise à favoriser l’épanouissement des élèves en milieux scolaires. Il est prévu sur l’ensemble du pays de 2008 à 2012.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires