Mbuji-Mayi: les travailleurs de la Miba réclament leurs arriérés de salaires dans la rue

Diamant de la Miba

Les travailleurs de la Minière de Bakwanga (Miba) de Mbuji-Mayi ont manifesté sur les rues de Mbuji-Mayi lundi 7 avril pour réclamer leurs arriérés de salaires, tel que noté dans le mémorandum remis à l’autorité provinciale. Ils n’ont plus reçu de salaires depuis le mois de janvier dernier. Ces salaires ont pourtant été réduits de 25%. Christine Mwanza, présidente de la délégation syndicale s’est aussi opposée à cette réduction, qui ne cadre pas avec les chiffres élevés que réalise la Miba. 

Selon Christine Mwanza, la Miba réalise une moyenne de 100 000 dollars américains par semaine grâce à la vente de diamants. Elle estime que le travailleur est tout simplement oublié. Le travailleurs est, selon elle, fatigué des promesses du comité de gestion demandant d’attendre l’augmentation de la production minière.

Les agents de la Miba n’ont pas non plus reçus leurs primes depuis le mois de décembre 2013, lors du passage du président de la République au Kasaï-Oriental.

Les services de finances de la Miba se préparent à entamer la paie lundi 7 avril. Mais aucune précision n’a été donnée quant à la date où les arriérés seraient apurés.

Les travailleurs de la Miba comptent plusieurs dizaines de mois d’arriérés de salaires, ont confié les syndicalistes.

La marche a commencé avec deux heures de retour à cause des policiers de la brigade minière déployés autour du bureau de la délégation syndicale, empêchant les manifestants de se regrouper. Ils ont marché de ce bureau à la direction générale de la Miba, en passant par le gouvernorat de province.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner