Mbau : la population inquiète après l’enlèvement et le meurtre de six paysans

Des déplacés de guerre à l’EST de la RDCongo . (droits tiers).

Six paysans ont été enlevés puis assassinés par des hommes armés le 7 avril dernier dans le secteur Mbau, en territoire de Beni (Nord-Kivu). Ces crimes ont semé la panique parmi la population fraichement retournée dans ce territoire. Sur 428 ménages revenus depuis début mars, 320 se sont à nouveau déplacés vers les cités de Mbau et Oicha.
Selon un rapport du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha) publié mardi 22 avril, six paysans qui travaillaient dans leurs champs près de la localité de Totolito, à 17km de la cité de Mbau, ont été enlevés par des hommes armés.

Ils auraient ensuite été abattus par leurs ravisseurs, soupçonnés d’être des rebelles ougandais de l’ADF.

Les Forces armées de la RDC (FARDC), qui mènent actuellement des opérations contre ce groupe rebelle, avaient repris le contrôle de l’axe Mbau – Kamango depuis mi février dernier.

En mars, près de 60% de la population, qui avaient fui les affrontements entre les deux groupes, avaient alors répondu positivement à l’appel des autorités à retourner chez eux.

Mais suite à ce regain d’insécurité, affirme l’ONG IEDA Relief, cité par Ocha, la majorité des retournés se sont à nouveau déplacés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC : où sont passés les centaines d’otages des ADF dans le Nord-Kivu ?-Jeune Afrique

Nord-Kivu: retour progressif des déplacés à Kamango

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner