Ituri: arrestation d’un officier de l’armée accusé d’extorsion et de harcèlement sexuel à Aru

Les juges militaires membres de la Cour militaire ce 9/05/2011 à Kinshasa, lors du procès Chebeya à la prison centrale de Makala. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le capitaine des Forces armées de la RDC (FARDC), Monga Ilunga, a été arrêté dimanche 6 avril dans le territoire d’Aru, en district de l’Ituri (Province orientale). L’auditorat militaire de garnison de Bunia poursuit ce responsable des services de sécurité et des renseignements militaires à Aru pour extorsions, arrestations arbitraires et harcèlement sexuel.

Il est notamment accusé d’avoir extorqué un 4×4 de marque Mutsubishi Madame Nono Posho Yaokel. Cette dernière accuse également le capitaine Monga Ilunga de l’avoir harcelée sexuellement.

L’officier militaire prétendait agir au nom de la loi, accusant la dame d’avoir volé ce véhicule en Ouganda.

Bien que la dame ait été relâchée, 48 heures après, la voiture n’a toujours pas été retrouvée trois semaines après avoir été confisquée par le militaire.

Selon des sources concordantes, le véhicule aurait été aperçu à Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale.

L’officier incriminé répondra à toutes ces accusations le mardi 6 mai prochain au cours d’un procès public devant le tribunal militaire de garnison de Bunia qui siégera en chambre foraine à Aru-centre.

L’auditorat militaire de garnison affirme rechercher d’autres officiers des FARDC impliqués dans cette affaire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires