Jakaya Kikwete: «La paix est revenue en RDC, il faut la préserver»

L’arrivée à Goma des soldats tanzaniens qui feront partie de la Brigade d’intervention de la Monusco (Photo Monusco)

Les présidents tanzanien, Jakaya Kikwete, et congolais, Joseph Kabila, se sont rencontrés samedi 10 mai matin à Kinshasa. A l’issue de leur entretien, Jakaya Kikwete a salué le retour de la paix notamment dans en RDC, où son pays a envoyé des troupes dans les rangs de la Force d’intervention de la Monusco.

«La RDC et la Tanzanie sont des pays amis et voisins. Nous avons discuté de questions politiques et économiques, surtout sur la coopération économique entre nos deux pays. Ce  que je peux dire sur la RDC et que je suis content du fait que la paix est revenue et qu’il faut la préserver», a affirmé le chef d’Etat tanzanien sur la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC).

La Tanzanie est un des pays contributeurs de la Force d’intervention de la Monusco, déployée dans l’Est de la RDC pour démanteler des groupes armées qui insécurisent cette région. Après avoir appuyé l’offensive des FARDC, qui a abouti à la neutralisation de la rébellion du M23 en novembre 2013, cette Force – commandée par un général tanzanien – contribue actuellement à la traque d’autres armés au Nord-Kivu. Il s’agit notamment des rebelles rwandais des FDLR ou ougandais des ADF.

Lire aussi: Général Ramadhan Abdoul Kimweri, nouveau commandant de la brigade d’intervention de la Monusco

S’adressant aux hommes politiques du pays, Jakaya Kikwete leur a demandé d’«agir pour le bien-être du peuple congolais et pour le développement du Congo

Le président tanzanien est arrivé à Kinshasa vendredi soir pour une visite officielle de 24 heures. Il a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport international de N’ djili par le Premier ministre Matata Ponyo.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires