Un haut magistrat à Bunia pour enquêter sur la mort de Morgan

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Le 1er avocat général des Forces armées de la République, le général-major Munkutu Kiala, est à Bunia, en Ituri, depuis le début de la semaine pour enquêter sur les circonstances de la mort du chef rebelle Paul Sadala alias Morgan. Le haut magistrat militaire auditionne plusieurs officiers des Forces armées de la RDC (FARDC) de la zone opérationnelle locale. Justice Plus, une ONG de défense des droits de l’homme œuvrant à Bunia, se réjouit de cette présence qui, selon elle, vient en appui à l’auditorat militaire de garnison afin d’établir la vérité dans cette affaire.

Deux soldats de rang et un major qui étaient commis à la garde rapprochée du commandant de la zone opérationnelle des FARDC en Ituri ont été entendus jeudi 15 mai sur cette affaire.

Mercredi, le général de Brigade Fal Sikabwé lui-même, commandant de la zone opérationnelle des FARDC, a été auditionné pendant de longues heures.

Pour le général-major Munkutu Kiala, ces auditions vont toucher toutes les personnes pouvant permettre de  comprendre les circonstances de la mort de Paul Sadala Morgan, après qu’il se soit rendu aux FARDC.

Un responsable de l’ONG Justice Plus estime que le fait qu’un magistrat de ce rang ait été dépêché à Bunia pour épauler l’auditorat de garnison permettra que la vérité éclate, puisque ce magistrat est habilité à auditionner même des officiers de haut rang.

«S’il y a implication d’un certain nombre des personnes hautement gradées, cela permettra que celles-ci soient facilement entendues et que la vérité éclate, et que la population arrive quand-même à comprendre quelque chose, pour savoir pourquoi Morgan est décédé avant d’être déferré devant la justice», a-t-il affirmé.

Lire aussi: Ituri: la mort de Morgan va compliquer la reddition d’autres miliciens, estime la société civile

Paul Sadala Morgan est mort le 14 Avril 2014 dans des circonstances non encore élucidées, en pleine procédure de reddition aux FARDC. Ce chef milicien a commis beaucoup d’exactions sur les civils dans le district de l’Ituri notamment à Mambasa, une zone riche en or, en Province Orientale. En juin 2013, les hommes de Morgan ont attaqué tué quinze okapis -une espèce protégée- dans la réserve de la faune d’okapi d’Epulu et leurs gardes.

Jusque-là, le Major Enoch Kinzambi est le seul suspect à avoir été arrêté dans l’affaire de la mort de Morgan.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (94)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (35)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)