Rusthuru : Krall Metal Congo revendique la propriété des concessions minières de Lueshe

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Après l’annonce de la relance des activités dans les concessions minières de Lueshe I et II par un investisseur russe pour le compte de la Société minière du Kivu (Somikivu), l’entreprise Krall Metal Congo revient à la charge pour revendiquer la propriété de ces terres. Le directeur administratif de Krall Metal Congo, Gaston Kangele Mubawa, affirme que ces concessions minières ont été cédé à son entreprise par un décret présidentiel signé en 1999 par le feu président Laurent Désiré Kabila. Selon lui, la Somikivu ne dispose que d’un arrêté ministériel qui n’a pas le pouvoir d’annuler ce décret présidentiel.

«La Société Somikivu a été déchue de ses droits par le gouvernement congolais. Lueshe appartient à la Société Krall, qui a un décret présidentiel signé par Laurent Désiré Kabila le 15 novembre 1999. La Somikivu circule avec un arrêté ministériel. L’arrêté du ministre ne peut pas casser un décret présidentiel», fait valoir Gaston Kangele Mubawa.

D’après lui, l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito avait instruit le ministre provincial des mines du Nord-Kivu d’étudier le conflit entre les sociétés Krall et Somikivu et de lui en faire rapport. Ce qui n’a pas été fait, a-t-il affirmé.

«Nous ne voulons pas de problème, nous voulons la paix. Celui qui a un décret qui peut casser notre décret, Krall Metal sera d’accord. Mais jusqu’à preuve du contraire, Lueshe appartient à Krall Metal Congo», a-t-il insisté.

Le directeur administratif de Krall Metal Congo indique que son entreprise a déposé une plainte à la cour suprême de justice pour obtenir la reconnaissance de ses droits.

Somikivu et Krall Metal Congo sont en conflit depuis plusieurs années à propos des concessions minières de Lueshe, où est exploité le pyrochlore, un minerai de niobium.

L’usine de Krall Metal Congo y a fermé depuis 10 ans à cause des conflits armés, mais aussi suite au conflit entre les deux sociétés.

Dans une lettre datée du 29 mars 2011, adressée au procureur de la République près la cour d’appel de Goma, le procureur général de la République, Flory Kabange, avait affirmé que Krall Métal Congo était la seule concessionnaire de la mine de Lueshe.

Moins d’un mois plus tard, la même autorité avait adressé une correspondance similaire au procureur général de Goma, reconnaissant cette fois la Somikivu comme le seul concessionnaire de cette mine.

Le procureur Flory Kabange Numbi avait alors expliqué ce revirement par de nouveaux éléments du dossier parvenus à sa connaissance.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu: un investisseur russe veut relancer l’exploitation du niobium sur le site de la Somikivu

Rutshuru : Somikivu détient seul des droits miniers sur le site de Lueshe

Kraal Metal Congo suspendu pour les activités de Pyrochlore au Nord Kivu

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner