Clément Kanku : « Le gouvernement aurait dû bien étudier le processus de bancarisation à la base »

Clément Kanku, président du Mouvement pour le renouveau, Kinshasa 15 mars 2011

La bancarisation de la paie des agents de l’Etat aurait pu être une bonne réforme si le processus était bien étudié à la base, a déclaré le député national, clément Kanku mercredi 21 mai. Il est l’auteur de la question orale avec débat adressée au ministre du Budget, Daniel Mukoko Samba qui a lancé ce processus en août 2011. Dans sa réponse, le ministre a expliqué que la bancarisation de la paie a permis de maîtriser les effectifs des agents.

Grâce à la bancarisation de la paie, la masse salariale a pu être maîtrisée, le salaire des agents de l’Etat n’est plus ponctionné, des comptes ont été ouverts pour eux et certains ont bénéficié de crédits des banques.

Tout en reconnaissant les difficultés auxquelles est butée cette opération surtout à l’intérieur du pays, le ministre a affirmé que cela pousse à surmonter les résistances dues à la réforme.

Clément Kanku ne partage pas l’optimisme du ministre Mukoko. Il estime que si le gouvernement avait maîtrisé tous les paramètres de l’exécution de ce processus, la réforme aurait été bonne.

Aujourd’hui nous voyons qu’il y a encore quelques difficultés, on tâtonne encore alors que ça se fait sur le dos de nos compatriotes avec le peu d’argent qu’on leur paie. Ils doivent encore subir ces hésitations de la part du gouvernement, et ça ne s’arrange pas les choses. Donc nous disons qu’il faut absolument tenir compte de ces préoccupations des fonctionnaires de l’Etat qui parcourent de longues distances et prennent beaucoup de risques alors qu’ils n’ont qu’un petit salaire qui ne peut pas faire face à leurs véritables besoins. le salaire est un droit ».

Daniel Mukoko Samba doit répondre aux questions d’autres députés sur cette matière dans 48 heures.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner