Kinshasa : l’avenue Kabambare en mauvais état

Route délabrée au croisement des avenues du Commerce et Bokasa à Kinshasa.

L’avenue Kabambare, l’une des principales avenues de la capitale qui traverse les communes de Kinshasa et de Barumbu, est en mauvais état. Pour l’éviter, les automobilistes empruntent l’avenue Kabinda qui, elle aussi, commence à se dégrader. Le transport en commun sur cette avenue devient de plus en plus difficile, au grand dam de la population.

Les transporteurs affirment que l’état de cette route est à la base de plusieurs pannes de leurs véhicules. Ceux qui continuent à l’emprunter préfèrent parcourir de petites distances et faire des courses «demi-terrain».

Quant aux véhicules des particuliers, ils passent par l’avenue Kabinda, parallèle à Kabambare. Mais seulement, depuis un moment, des bourbiers ont aussi commencé à apparaître sur l’avenue Kabinda. Entre ses intersections avec les avenues Bokassa et Plateau, un grand trou s’est formé qui perturbe le trafic.

Un riverain témoigne :

«Cette route est connue de tous les décideurs. Elle part de la RTNC [Radio télévision nationale congolaise]. Les automobilistes qui évitent Kabambare passent par ici mais maintenant, et surtout après les pluies, leurs véhicules s’embourbent. C’est depuis novembre 2013 que ce trou s’est cré mais rien n’est toujours fait.» Des embouteillages se forment régulièrement à cet endroit, surtout aux heures de pointe.

Les avenues Kabinda et Kabambare traversent trois grandes communes de la ville de Kinshasa : Lingwala, Kinshasa et Barumbu.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC : 123 millions USD déjà déboursés par la Banque mondiale pour le projet pro-routes

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner