Maniema : les radios communautaires plaident pour un allègement de leurs taxes

Une vue du centre ville de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema (RDC). Ph. Panoramio.com

L’Union des radios communautaires du Maniema (Urcam) plaide pour l’allègement ou la suppression des taxes qui leurs sont imposées par la Direction générale des recettes administratives et domaniales (DGRAD). L’Urcam et l’ONG de soutien aux médias Internews ont fait cette demande au directeur de cette régie financière au cours d’un café de presse organisé dimanche 25 mai à Kindu. Chaque radio doit verser 14 000 dollars par an, hors la taxe d’installation. De son côté, la DGRAD Maniema dit qu’elle ne fait qu’exécuter la nomenclature faite par le législateur au niveau national.

Ces taxes sont notamment :

  1. La taxe d’installation ;
  2. La taxe de fréquence ;
  3. La taxe de conformité ;
  4. La taxe de passation des publicités.

Ensemble, elles coûtent 31 000 dollars américains.

Pour le président de l’Urcam, Modeste Shabani, cette somme est exorbitante et son paiement risque de bloquer le fonctionnement de certaines radios.

«Il faut les revoir ou les supprimer», a-t-il recommandé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kindu : le distributeur d’Engen refuse de payer la taxe d’importation des produits pétroliers

Kenge: les opérateurs économiques appelés à payer leurs taxes

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
Ebola (71)
FARDC (64)
Djugu (44)
Léopards (42)
FCC (36)
Can 2019 (28)
Ituri (26)
Lamuka (25)
JED (22)
Unpc (22)
Beni (21)
Monusco (19)
Ceni (19)
Sécurité (19)