Deux présumés trafiquants d’armes présentés au public à Kisangani

Centre ville de Kisangani

Deux présumés trafiquants d’armes ont été arrêtés et présentés, mardi 27 mai, au public à Kisangani Province Orientale par le commandant de la 9è région militaire, général Jean-Claude Kifwa. Accusés d’appartenir à un réseau de vente de munitions aux miliciens Maï-Maï d’Opienge et de Mambasa, ces deux hommes étaient recherchés par les services de renseignement militaire, selon des sources militaires de la région.

Le général Jean-Claude Kifwa a affirmé qu’au moment de leur arrestation à Bafwasende, ces personnes détenaient deux armes de guerre et 967 cartouches. Les munitions étaient enfouies dans deux bidons de 5 litres chacun, enduis d’huile de palme.

Outre ces deux trafiquants, un colonel de la 9e région militaire est également aux arrêts. Il est accusé d’appartenir à ce réseau de vente d’armes.

Le commandant de la 9è région militaire indique par ailleurs que les personnes arrêtées doivent toutes répondre de leurs actes devant la justice.

«On avait reçu un télégramme venu de Kinshasa avec leurs noms et leur mode opératoire. On a mis toutes les batteries en marche et on vient de mettre la main sur eux avec des preuves accablantes (armes et munitions). On a aussi arrêté le colonel Michigan qui voulait s’échapper et quitter Kisangani », a indiqué le général Kifwa.

Il accuse ces personnes de vouloir porter atteinte à la sûreté de l’Etat.

«Lorsqu’un officier se déplace sans autorisation de la hiérarchie, sans aucun document et après il est impliqué dans le trafic d’armes et munitions. Il s’agit de la haute trahison», a-t-il conclu.

La circulation d’armes à feu est à l’origine du braconnage à grande échelle et de l’insécurité dans la Province Orientale notamment dans le territoire d’Opala, à plus de 250 Km au sud de Kisangani. Ce phénomène retarde également le décollage effectif des activités du nouveau parc de la Lomami dans le district de la Tshopo.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner