La journée des casques bleus placée sous le signe de la modernisation des opérations de maintien de paix

Les Casques bleus uruguayens de l’Unité navale de la MONUSCO effectuent régulièrement des patrouilles notamment sur le lac Kivu et mènent des actions à caractère humanitaire.

La communauté internationale célèbre jeudi 29 mai la journée internationale des casques bleus, sous le thème: «Une force pour la paix, une force pour le changement, une force pour l’avenir ». Une occasion de rendre hommage à ces hommes et femmes pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur courage pour la cause de la paix. Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon a mis un accent particulier sur la modernisation des opérations de maintien de la paix.

A ce jour, 116 casques bleus ont servi et continuent à servir dans les 16 opérations de maintien de la paix de l’Onu. La journée offre aussi l’occasion d’honorer la mémoire de plus de 3200 d’entre eux qui ont perdu la vie. La Monusco en a perdu 14 en 2013.

Dans son message à l’occasion de la Journée internationale des casques bleus, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, rappelle la portée de «la médaille capitaine Mbaye Diagne ». Instituée par le Conseil de sécurité au début de ce mois, cette distinction honorifique doit son nom à un soldat de la paix sénégalais non armé.

Le capitaine Mbaye avait perdu la vie après avoir sauvé pas moins d’un millier de personnes durant le génocide rwandais de 1994. Cette médaille honorera désormais les membres du personnel des Nations unies qui font montre d’un courage exceptionnel.

Ban Ki-moon met aussi un accent particulier sur la modernisation des opérations de maintien de la paix, avec le recours aux nouvelles technologies. Parmi ces innovations, il y a les drones, avions sans pilote,  utilisés pour la première fois en République démocratique du Congo.

L’objectif étant, selon le secrétaire général de l’Onu, de faire du maintien de la paix un investissement rationnel et efficace qui permette de sauver des vies humaines.

Pour commémorer cette journée en RDC, la Monusco organise diverses activités à Kinshasa et en provinces.

Trois cents enfants vulnérables participeront à une cérémonie officielle à la base du bataillon ghanéen de Kinshasa. Un équipement sera remis pour la campagne d’assainissement à l’Université de Kinshasa et des matelas seront donnés aux femmes détenues à la prison centrale de Makala.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner