Nord-Kivu: reddition de 100 rebelles des FDLR Foka à Kateku

Des rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.net

Les rebelles rwandais des FDLR ont annoncé eux-mêmes leur désarmement vendredi 30 mai dans la localité de Kateku, presqu’à la limite entre les territoires de Walikale et Lubero au Nord-Kivu. Ils l’ont déclaré en présence de plusieurs personnalités de la communauté tant nationale qu’internationale invitées par les organisateurs de cette cérémonie de reddition. Environ une centaine d’armes et une centaine de combattants ont été remis au représentant de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC).

Un jour arrivera  nous rentrerons chez nous “, chantaient les rebelles rwandais des FDLR et leurs dépendants ce vendredi  devant l’école primaire du village de Kateku où s’est déroulée la cérémonie. Et ce jour est presqu’arrivé, espèrent la plupart de ces personnes.

Notre geste de ce jour traduit notre volonté  de voir tous les peuples et tous les Etats de la région  vivre en paix”, a affirmé le président des FDLR Foka.

Et en contrepartie, les FDLR souhaitent que la communauté internationale obtienne de Kigali la tenue d’un dialogue inter rwandais inclusif et sincère. Ils demandent aussi que soit levé l’embargo qui pèse sur plusieurs de leurs dirigeants

Les délégués de la SADC, auprès de qui ces combattants et leurs armes ont été remis, ont promis que cette organisation régionale s’impliquerait totalement pour un bon aboutissement de ce processus.

La délégation  du gouvernement était conduite sur place par le vice-gouverneur du Nord-Kivu alors que la communauté internationale était représentée par le chef de bureau de la Monusco à Goma.

La population du Sud-Lubero a, pour sa part , salué ce geste des FDLR, espérant une réduction des exactions contre la population de la région. Mais la société civile de Lubero, elle, attend voir cette annonce se matérialiser; car, dit-elle, les FDLR n’en sont pas à leur première annonce du genre.

Lire aussi sur radiookapi:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires