Sud-Kivu : 52 cas de cholera enregistrés en une semaine à Fizi

Ce qu’il faut faire pour lutter contre le choléra d’après le MSF. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le médecin chef de zone de santé de Fizi, docteur Delphin Asende Ehebelo, affirme avoir recensé environ 52 cas de cholera en une semaine dans la localité de Baraka (Sud-Kivu). Il a livré cette information dimanche 1er juin devant les journalistes à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu.

Le docteur Delphin Asende a expliqué les raisons de la recrudescence de cette épidémie à Baraka:

«Baraka n’a pas d’eau potable. Il y a 77 bornes fontaines qui ont été construites pour une population estimée à 80 000 personnes. Certains habitants vont puiser de l’eau au Lac qui constitue un grand foyer des maladies».

Il a regretté que la population consomme l’eau du lac Tanganyika sans pour autant observer des mesures d’hygiène appropriées.
Le Centre de traitement du choléra de Baraka avait enregistré, en mai dernier, 50 cas. Les quartiers les plus touchés par la maladie étaient entre autres, Mwemezi, Aebaz et Macampagne où les robinets d’eau n’étaient pas installés.

Selon le médecin chef de zone de santé de Fizi, aucun mort n’a été enregistré.

Baraka fait souvent face au choléra causé par l’insalubrité et le manque d’eau potable dans plusieurs quartiers.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner