Kinshasa : Transco totalise 500 bus avec l’arrivée du dernier lot

Une femme chauffeur transportant un bus de la compagnie Transco le 29/07/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.

Le dernier lot de cent bus neufs de la firme Transport au Congo (Transco) est arrivé vendredi 6 juin à Kinshasa. Ce qui porte à cinq cent le nombre total de véhicule de cette société de transport en commun. Le ministre des Transports et voies de communication, Justin Kalumba, qui les a réceptionnés estime que ce nombre est encore insuffisant, mais c’est un pas  positif vers la bonne direction.

Justin Kalumba indique que ces bus améliorent de plus en plus les conditions de transport en commun et créent aussi plus de trois mille emplois.

« On voit souvent les bus qui vont améliorer les conditions de transport, le confort et la sécurité que ça va apporter, mais on ne voit pas souvent l’emploi que cela crée. Si nous avons aujourd’hui 500 bus, avec un ratio de 7 personnes par véhicule, on est autour de 3 500 emplois crées », a affirmé le ministre des Transports.

Il souligne que l’arrivée de ces bus est une bonne contribution sur le chantier emploi, appelant la population à préserver ces engins.

« Chaque fois que nous détruirons ces bus, soyons sûrs aussi que nous en train de détruire les emplois que ces bus ont crée. Prenons conscience tous que ce soit au niveau du gestionnaire de Transco, des conducteurs, et les clients pour protéger ces biens », a souligné le ministre Justin Kalumba.

Le premier lot de deux bus de la nouvelle société des transports (Transco) a été officiellement mis en circulation le 30 juin 2013. Dans un premier, ils desservaient les lignes Gare centrale-Kintambo magasin et Gare centrale-Ngiri Ngiri à 500 Fc (0,54$US) la course. L’arrivée de ces bus a été bien accueillie par la population kinoise.

Cinq mois après, le gouvernement avait reçu 30 nouveaux bus. Il avait ensuite réceptionné 70 autres bus neufs en février 2014, avant l’arrivée d’un lot de 100 bus en mai dernier et les 100 derniers qui sont arrivés vendredi, portant à 500 le nombre de bus de Transco.

L’objectif est pour la ville de Kinshasa étant atteint-celui d’avoir cinq cents bus d’ici 2014-, il reste au gouvernement de elever le défi qu’il s’était donné lors du lancement le 30 juin 2013 de la société Transco : avoir 2 000bus avant la fin de la mandature de Joseph Kabila dans toutes les provinces.

Tranco bénéficie de l’expertise et de l’assistance de la Régie autonome de transport parisien (RAP), une firme française expérimentée en matière de transport en commun.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (103)
RDC (103)
Elections (89)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)