Les marchés de Kinshasa inondés des fruits non murs

Vendeur des fruits au marché central à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les différents marchés de Kinshasa sont, depuis quelques jours, inondés de mandarines, orange, citron et autres fruits non encore arrivés à maturité. Un reporter de Radio Okapi a constaté, vendredi 6 juin, sur le terrain que ces fruits manquent de saveur. Les cultivateurs du Bas-Congo qui approvisionnent le marché kinois justifient la cueillette précoce des fruits par la peur de se faire voler la récolte sur l’arbre. Des femmes rencontrées au marché de l’UPN, à Kinshasa, affirment vendre ces fruits par manque de marchandises sur le marché.

Interrogé sur la question, le nutritionniste Mutamba Mpoyo Tapoyi, a indiqué que la consommation des fruits non mûrs a des conséquences sur la santé.

«Ces fruits risquent de provoquer des intoxications parce que ca va avoir des effets sur le foie. Deuxièmement, on peut avoir des problèmes des troubles digestifs avec de la diarrhée ou de vomissement», a-t-il indiqué.

Dans la capitale congolaise, les commerçantes enferment ces fruits dans le sac  et vont jusqu’à les asperger des poudres de carbure de calcium pour accélérer leur maturation.

Les agronomes renseignent qu’un fruit doit être cueilli après une ou deux semaine de sa maturation complète.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner