RDC: 20 personnes enlevées par des hommes armés à Salaté

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Des hommes armés ont enlevé et ramené dans la brousse vingt personnes dans la nuit  du vendredi 6 juin à Salaté, village est situé à environ 270 km au sud-ouest de Bunia, dans le territoire de Mambasa (Province Orientale). La nouvelle a été annoncée dimanche 8 juin par Kayumba Isiaka, chef de groupement Bombo. C’est la deuxième attaque d’hommes armés contre des civils dans cette entité coutumière en l’espace d’une semaine. 

Des hommes armés de Kalachnikov et d’armes blanches ont surgi vendredi aux environs de 20 heures à Salaté, selon des sources locales. Ils ont pillé toutes les boutiques et des maisons d’habitations sans tirer un seul coup de feu.

Avant de quitter le village, ils ont pris de force vingt personnes, dont deux femmes. Ces personnes ont été obligées d’assurer le transport des butins appartenant aux assaillants.

Kayumba Isiaka, chef de groupement Bombo, identifie les assaillants aux fidèles d’un certain Ringo Masimango, un ancien chef milicien de la région abattu à Mambasa-centre il y a plus de trois mois.

La même source estime qu’après avoir pillé Salaté et enlevé vingt  personnes, ces assaillants ont pris la direction de Tafuteni et de Fungamukaba, deux foyers d’exploitation artisanale d’or situés dans la Réserve de Faune à Okapi.

Le village de Salaté n’est contrôlé par aucun élément des FARDC ni de la Police nationale congolaise (PNC).

Vendredi 30 mai dernier, la même bande armée a pillé le village voisin de Molokaï et enlevé des villageois. Ces derniers ont été libérés, grâce à l’intervention des FARDC venus de Badengaïdo, à 25 km de Molokaï.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner