Les 250 minibus à accorder à crédit sont déjà à Kinshasa

90 minibus Hyundai à donner à crédit à des transporteurs privés. Kinshasa, le 29/03/2014. Ph/Jean-Pierre Bowule, Ministère des Transports et Voies de communication

Les deux cent cinquante minibus Hyundai commandés par le gouvernement congolais pour être octroyés à crédit aux privés affichent complet. Le lot de 82 bus restant est arrivé mercredi 18 juin à Kinshasa. Ils seront remis dans les à l’Association des propriétaires des véhicules affectés au transport en commun au Congo (APVECO) chargée de les distribuer à ses membres.

«Nous venons d’accueillir le dernier lot pour faire la totalité de 250 bus que la Gouvernement a acheté pour notre association», a confirmé Moïse Kabeya, président national de l’APVECO.

Pour lui, «le rêve est devenu réalité parce que l’’esprit de vie’ va bel et bien marcher  sur l’’esprit de mort’». «Les esprits de mort» sont les vieux bus Mercedes 207 défectueux à l’origine de plusieurs accidents de circulation à Kinshasa.

Le crédit de ces bus neufs et l’échéancier de remboursement seront communiqués aux requérants via le ministère des Transports. Le gouvernement a déboursé 57 000 dollars américains par bus, indiquent de leur côté des sources proches de ce dossier.

«Selon les usines que nous avons visitées à travers le monde, un minibus neuf coûte généralement autour de 70 mille dollars», a affirmé Moïse Kabeya.

D’après le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba, le coût global de ces 250 minibus s’élève à 13 milliards de francs congolais (environ 14 millions de dollars américains).

Ces véhicules sont livrés par Central Motors, représentant de la firme coréenne Hyundai. La société avait gagné ce marché fin novembre 2013 et a pris l’engagement d’implanter  une usine de montage de bus Hyundai à Kinshasa pour permettre l’accroissement du nombre des bus neufs en circulation.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires