Mbandaka : 120 enfants drépanocytaires rejetés par leurs familles

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Cent vingt enfants drépanocytaires qui ont été rejetés par leurs familles parce qu’ils souffrent de cette maladie ont été recueillis par l’Association chrétienne de soutien aux drépanocytaires à Mbandaka (Equateur). Le coordonnateur provincial de cette ONG, Gilbert Gbelingo a expliqué que ces familles pensent que cette maladie a des origines mystiques. Il a saisi l’occasion de la célébration de la journée mondiale des drépanocytaires, jeudi 19 juin, pour lancer un appel à soutenir son organisation.

L’Association chrétienne de soutien aux drépanocytaires manque de matériels suffisants pour assurer correctement la prise en charge médicale des enfants, déclare Gilbert Gbelingo.

Cette ONG locale a décidé de les prendre en charge depuis 2010, car il n’existe à ce jour aucune structure officielle de prise en charge des enfants drépanocytaires à Mbandaka et dans d’autres coins de l’Equateur.

« Nous avons identifié à Mbandaka cent vingt enfants drépanocytaires, trente-sept à Gemena, quarante-sept à Gbadolite et cinquante-quatre à Yakoma. C’est enfants ont droit à tout : la vie, la bonne santé l’instruction, la nutrition, le travail, le mariage et tant d’autres », affirme Gilbert Gbelingo. D’où son appel à soutenir son ONG.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner