Equateur : 12 000 réfugiés centrafricains abrités au camp de Mole depuis plus d'un an

Relocalisation des réfugiés centrafricains par le HCR vers le camp de Mole (près de Zongo) en RDC (Décembre 2013).

Le camp de Mole (Equateur) abrite douze mille réfugiés centrafricains depuis plus d’une année. Ils ont fui les atrocités de la guerre dans leur pays. Mais selon les réfugiés, la vie n’est pas facile à cause des moyens de subsistance insuffisants qui leur sont accordés chaque mois. Pourtant, le Haut commissariat pour les réfugiés et ses partenaires ont construits plusieurs infrastructures dont celles leur permettant de bénéficier d’eau potable ainsi que des latrines.

Le HCR et ses partenaires ont aussi construit des écoles primaires et tout récemment une nouvelle maternité, un cybercafé avec la bibliothèque pour les réfugiés.

Stéphane Severe, représentant régional du HCR leur a expliqué que les efforts de son agence doivent accompagner les initiatives des réfugiés. Il les a encouragé à proposer des initiatives « propres ».

Les réfugiés du camp de Mole (à 35 kms de Zongo) passent la nuit dans des centaines d’abris en bâche construits par le HCR sur une vaste étendue en pleine forêt équatoriale.

Le camp de réfugiés de Mole (près de Zongo) dans la province de l’Equateur qui accueillent les Centrafricains qui fuient l’insécurité à Bangui.

Au-delà des structures mis en place pour leurs séjours, les réfugiés ont émis le vœu de regagner une Centrafrique pacifiée.

Depuis le renversement de l’ancien président de la RCA, François Bozizé, plusieurs personnes ont fui en RDC dans la Province Orientale et à l’Equateur,frontaliers de la Centrafrique.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner