Province Orientale: recrudescence du paludisme à Logoge

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Plus de 30 enfants sont morts des suites du paludisme en deux semaines dans la localité de Logoge, située  à plus de 180 Km  à  l’ouest de Kisangani (Province Orientale), selon une délégation des autorités coutumières et leaders locaux de Yabaondo arrivés à Isangi. Lors d’un entretien avec la presse, ce mercredi 25 juin, le médecin chef de la zone de santé de Yabaondo, a parlé d’ «un nombre élevé de décès d’enfants suite à cette maladie», sans autres précisions.

Les milliers des parents vivent dans la peur ces dernières semaines à Logoge. Selon les témoignages de certains d’entre eux, les enfants de zéro à cinq ans sont victimes de perte de sang et meurent rapidement.

Les notables de ce village évoquent un problème d’insuffisance des médicaments dans l’unique centre de santé local pour une bonne prise en charge des malades. Selon eux, le centre de santé n’offre pas de possibilités de transfusion sanguine pour sauver les enfants malades.

Il est difficile d’amener rapidement les enfants malades jusqu’à l’hôpital général de référence de Yabaondo, qui se trouve  à près de 40 km, selon les mêmes sources. Ces leaders locaux ont déploré notamment l’état de délabrement de la route et les moyens de transport difficiles.

Conséquence: un enfant malade meure sans bénéficier d’une assistance.

Mais pour le médecin chef de la zone de santé de Yabaondo, Dr Santos Lobwa, plusieurs parents ne veulent pas aller au centre de santé. Ils ne veulent pas faire soigner les enfants, à cause de la croyance à la sorcellerie.

Selon lui, la prise en charge du paludisme est gratuite. Il a par ailleurs appelé les parents à amener les enfants au centre de santé pour les soins appropriés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner