Fizi : la Société civile appelle le gouvernement à dialoguer avec les Maï-Maï

Carte de Uvira-Fizi au Sud Kivu

La société civile de Fizi condamne les affrontements qui opposent depuis une semaine les miliciens Maï-Maï aux Forces armées de la RDC (FARDC) dans ce territoire du Sud-Kivu. Elle a appelé lundi 30 juin, en marge de la célébration des 54 ans d’indépendance de la RDC, le gouvernement à dialoguer avec ces miliciens. Pour Apolo Musambya, secrétaire rapporteur de cette structure citoyenne, le territoire de Fizi, longtemps déchiré par des guerres a répétions, a maintenant besoin de la paix.

«Nous condamnons les attaques sporadiques et récurrentes en territoire de Fizi, chaque fois qu’on est en processus de sortie de brousse, de reddition ou d’intégration [des miliciens], car cela contribue négativement au processus de stabilisation et de développement du territoire», a-t-il affirmé.

La Société civile du territoire de Fizi prône la paix, refusant de «toujours vivre et revivre les affres de la guerre».

Apolo Musambya estime que Fizi reste la partie du Sud-Kivu la plus affectée par la guerre.

Les FARDC combattent depuis une semaine les miliciens de la Coalition nationale du peuple pour la souveraineté du Congo, dirigée par le chef de guerre Yakutumba, le long du lac Tanganyika en territoire de Fizi.

Selon l’armée, 12 miliciens ont été tués dans ces combats et cinq autres capturés. Les miliciens contestent ce bilan.

Ces combats ont provoqué des vagues de déplacement depuis les localités de Buma, Lubomo, Ona, Mwanzalulu et Karamba, au nord de Kazimiya, vers la cité de Baraka, ou encore du sud de Kazimiya vers Sebele.

Selon la société civile de Baraka, les déplacés manquent de nourriture et d’abris.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sud-Kivu: les FARDC délogent les Maï-Maï Yakutumba de Talama

RDC: deux militaires tués dans les combats contre les Maï-Maï Yakutumba à Fizi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner