Equateur: un chef de centre d’examen d’Etat agressé à Bolomba

Quelques élèves finalistes, célèbrent la fin de la dernière épreuve de l’examen d’Etat ce 23/06/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bonmpengo

Les candidats à l’examen d’Etat ont tabassé, jeudi 26 juin, le superviseur et sa délégation, dans le centre de Bolomba 7 situé à 200 km de Mbandaka (Equateur). Selon les témoins, ces finalistes du secondaire ont dabord refusé de remettre, à l’heure indiquée, leurs copies. Ils se sont ensuite emparés de la malle de questionnaires qu’ils ont déchirés.

Blessé grièvement à l’œil et à la poitrine, le chef de ce centre d’examen d’Etat, Makula Mboyo, s’est enfui par la brousse et il a réussi, depuis 48 heures, à atteindre la ville de Mbandaka, chef-lieu de la province.

L’inspectrice principale provinciale de l’EPSP à l’Equateur I, Brigitte Nyapudre, a indiqué que le responsable agressé est admis aux soins dans un centre hospitalier de Mbandaka.

Selon Brigitte Nyapudre, ce chef de centre a été tabassé pour s’être opposé à une tentative de corruption orchestrée par les candidats à l’examen d’Etat.

Brigitte Nyapudre envisage déjà des sanctions administratives à l’endroit des coupables, sans les préciser.

La commissaire provinciale de l’EPSP, Jeanne Ebamba a de son côté recommandé des « sanctions exemplaires » à l’endroit des agresseurs.

L’édition de l’examen d’Etat 2014 a connu des questionnaires plus longs que les années précédentes.

Lire aussi sur: Examen d’Etat: les questionnaires seront plus longs

Pour justifier cette situation, le ministre de l’EPSP, Maker Mwangu, avait indiqué que l’examen d’Etat tend progressivement vers des épreuves plus individualisées. Environ 600 000 élèves ont pris part à la session ordinaire de quatre jours qui s’est achevée la semaine dernière.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner