Bandundu : vive tension à Kasongo Lunda après une altercation entre jeunes et policiers

Bandundu-ville, chef-lieu de la province du Bandundu. Ph/ Droits Tiers.

La tension est perceptible ce samedi 5 juillet dans le territoire de Kasongo Lunda (Bandundu), a affirmé le président de la société civile locale, Prosper Njore. Selon lui, des jeunes et des policiers se sont heurtés dans un endroit public où un parti politique avait placé un écran géant pour permettre à la population de suive les matches du Mondial Brésil 2014.

Pendant que ces jeunes suivaient le match Brésil-Colombie (2-1) des quarts de finale, le numéro 1 de la police faisait plusieurs tours là où ils étaient. Les jeunes ont qualifié ses mouvements de provocation. Ils l’ont hué, a raconté Prosper Njore.

Furieux, le responsable de la police, Esanga Yenga Yenga Junior, a demandé du renfort. Ses hommes arrivés sur le lieu ont brutalisé tous les jeunes trouvés sur place. Ils ont confisqué l’écran géant, arrêté quelques jeunes et blessé une personne, a ajouté le président de la société civile.

Dans la matinée, quelques jeunes sont descendus dans le poste de commissariat pour exiger la libération des personnes arrêtées la veille. Des policiers ont tiré en l’air pour disperser la population venue autour de la résidence du commandant de la police, a poursuivi Prosper Njore.

Le commandant de la police Esanga Yenga Yenga a fini par libérer les jeunes arrêtés après l’intervention du comité de conseil de sécurité qui s’est réuni en urgence le même jour.

De son côté, le commandant Esanga Yenga Yenga parle plutôt d’une insurrection de la population sur place. En ce qui concerne la confiscation de l’écran géant, il dit l’avoir récupéré pour le protéger.

Pour l’instant le calme est revenu mais les jeunes disent être privés d’endroit pour suivre les matches de la coupe du monde.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner