Province Orientale: Jean Bamanisa visite le prochain camp de transit des FDLR

Jean Bamanisa, gouverneur de la Province Orientale, en train de passer en revue les forces de police (Photo Aliana Alipanagama)

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et leurs dépendants seront bientôt en transit dans un camp situé à 10 km du centre-ville de Kisangani (Province Orientale). Le gouverneur Jean Bamanisa Saïdi et son comité provincial de sécurité ont visité, jeudi 11 juillet, ce site aménagé pour accueillir ces rebelles rwandais. Il a indiqué que ces FDLR et leurs dépendants arriveront par vague avant leur cantonnement dans un camp militaire à Irebu (Equateur).

Leur présence n’est pas à craindre”, a assuré Jean Bamanisa.

Le gouverneur de la Province Orientale a aussi signalé qu’un certain nombre de pays ont manifesté leur intention d’accueillir ces rebelles dans le cadre de la recherche de la paix dans la région.

Ecoutez les propos de Bamanisa:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Début juillet, la Communauté économique des pays d’Afrique Australe (SADC) et la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), réunies à Luanda (Angola), ont accordé un délai de six mois aux FDLR pour désarmer. Mais des acteurs sociopolitiques tant au Kivu qu’en Equateur manifestent leur désapprobation de ce projet de transfert des FDLR dans une autre province de la RDC.

La coordination provinciale de la société civile de l’Equateur avait organisée, le 14 juin dernier, une marche «préliminaire» pour protester contre la relocalisation de ces rebelles dans cette province.

Le gouvernement congolais se propose de regrouper les ex-FDLR qui ne désirent pas rentrer dans leurs pays dans un camp militaire à Irebu avant leur transfert dans le centre d’instruction des Forces armées de la RDC dans le territoire de Bikoro (Equateur).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner