Lubumbashi: début de recouvrement forcé de l’assurance automobile

Une vue du centre ville de Lubumbashi

L’opération de recouvrement forcé de l’assurance automobile a débuté lundi 14 juillet à Lubumbashi (Katanga). Les agents de l’Etat commis à cette opération traquent les véhicules qui ne sont pas passés au contrôle technique et ceux qui n’ont pas de vignette et de taxe de stationnement. Les points de contrôle sont placés sur différentes artères de la ville et plusieurs automobilistes non en règle ont préféré garer leurs véhicules pour échapper à cette opération.

Dans chaque point de contrôle, on trouve des agents de l’Etat accompagnés des policiers de circulation routière. Ces derniers disposent des barres de fer dentées qu’ils placent sous les roues de véhicules, empêchant ainsi aux automobilistes non en règle de fuir une fois stationné au point de contrôle. Les véhicules qui ne sont pas assurés sont conduits aux fourrières.

Ce recouvrement forcé s’effectuera pendant un mois. Déjà, les véhicules de transport en commun se font rares sur les routes. Plusieurs personnes sont obligées de parcourir de longues distances à pied.

Pour la Direction des recettes du Katanga (DRKat), le paiement de la vignette, de la taxe et des frais de contrôle technique permettra à la province d’avoir les moyens de sa politique.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner