Bunia: Electrokimo cherche 150 000 USD pour remplacer les câbles électriques volés

Des câbles électriques de la SNEL raccordés le long d’un quartier populaire de Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Electrokimo, l’unité de l’entreprise minière Sokimo qui alimente la ville de Bunia et sa périphérie en électricité, a besoin de plus de 150 000 dollars américains pour remplacer les 4 000 mètres de câbles électriques volés la semaine passée entre la centrale hydro-électrique de Budana et Nizi. Son directeur, Jacques Kisembo, l’a annoncé mardi 15 juillet au commissaire du district de l’Ituri, Jean Robert Moyemba. Ce dernier lui aurait promis de s’impliquer pour trouver une solution à ce problème.

Jacques Kisembo regrette la multiplication des cas de cas de vols et de vandalisme sur le réseau électrique à Bunia.

« A ce jour, on a enregistré neuf poteaux détruits et plus de 4 000 mètres de fils volés », détaille-t-il.

Le directeur de l’Electrokimo estime que la Sokimo et les autorités devraient trouver une solution après le vol de ces câbles.

« Je pense que la Sokimo va trouver des solutions propres d’abord et puis peut-être demander un supplément au gouvernement », explique-t-il.

La centrale électrique de Budana qui alimente la ville de Bunia est une propriété de la Sokimo.

Par ailleurs, Jacques Kisembo invite les habitants à protéger le réseau électrique. « Si on a besoin d’électricité, indique-t-il, il faut protéger l’outil qui donne le courant. »

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner