Massacre de Mutarule: des élus du Sud-Kivu rencontrent des acteurs politiques et civils

Une séance de travail en commission des députés élus de Sud Kivu au Palais du Peuple, Kinshasa/RDC le 20/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Des députés élus du Sud-Kivu discutent depuis le lundi 14 juillet à Bukavu avec des acteurs de cette province au sujet du massacre de Mutarule, qui a fait une trentaine de morts en juin dernier. La mission parlementaire a rencontré mercredi 16 juillet des autorités locales et des responsables de la police. La veille, elle a rencontré une délégation de 15 membres de la société civile avec qui elle a aussi parlé des problèmes auxquels est confrontée la province du Sud-Kivu.

Les membres de la société civile ont notamment évoqué la question de l’insécurité qui prévaut dans plusieurs coins du Sud-Kivu.

Selon Descartes Mponge, président du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu, la plupart des conflits auxquels fait face cette province ne sont pas communautaires mais plutôt sont attisés par des politiciens.

« Ce que nous avons voulu dire, c’est que les conflits qui sévissent ici au Sud-Kivu ne sont pas des conflits communautaires. Ce sont, pour la plupart, des conflits attisés par des politiciens en mal de positionnement », a-t-il expliqué, sans citer ces politiciens.

Il a indiqué que la société civile avait demandé au gouverneur de la province d’organiser des états généraux de la sécurité « pour qu’on se dise des vérités en face, pour qu’on dise : plus jamais de massacre à Mutarule, plus jamais de massacres au niveau des autres territoires ».

Les députés vont poursuivre leurs concertations avec les forces vives de la province. Ils devraient se rendre également à Murarule.

Une trentaine de personnes avaient été tuées à Mutarule ainsi qu’à Nyamugali et Katekama le vendredi 6 juin dans la soirée par des hommes armés dont l’identité n’a toujours pas été déterminée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner