Katanga : des femmes souffrant des fistules en détresse

Dr Denis Mukwege, gynécologue rendu célèbre mondialement pour les soins administrés aux femmes victimes des violences sexuelles dans les provinces du Nord et Sud Kivu en RDC. Photo Facebook Page de We want 2013 Nobel Peace Prize for Dr Denis Mukwege (Octobre 2012)

Une centaine de femmes victimes de viols sont porteuses de fistules dans le Nord du Katanga. La Commission Justice et Paix du diocèse catholique de Kalemie-Kirungu a lancé un appel à l’aide jeudi 17 juillet pour soigner ces femmes. Cent six d’entre elles attendent actuellement des soins.

Athanase Kituka, chargé du programme de la Protection de la Commission Justice et Paix du diocèse catholique a déclaré:

« Depuis le mois passé, nous étions à 102 cas. Pas plus longtemps, nos équipes qui étaient à Kazembeka, à 100 km de Moba, ont laissé quatre femmes en état critique. Et nous avons mené des démarches au niveau de l’Assistance multi-sectorielle, avec l’appui de l’Unicef et du chargé de santé de reproduction. Nous avons contacté Heal Africa pour qu’il puisse venir aider ces femmes à subir des interventions chirurgicales. Alors, de leur côté, ils traînent le pas ».

Athanase Kituka affirme que son organisation ne dispose pas des moyens suffisants pour déplacer la centaine de femmes jusqu’à Goma ou à Bukavu où les fistules sont régulièrement soignées.

« En attendant, ces femmes continuent à souffrir. Et nous, nous continuons aussi à mener des démarches », souligne-t-il.

La division du genre, famille et enfance de l’administration locale du territoire de Tanganyika estime qu’il faudrait faire venir des médecins de Bukavu ou Goma pour soigner les femmes souffrant des fistules à Kalemie. Séraphine Fatuma, pense que cette approche permettrait aux médecins de Kalemie d’acquérir de l’expérience pour ces genres des soins au lieu d’envoyer les malades en dehors de Kalemie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner