Nord-Kivu: 3 creuseurs artisanaux arrêtés après l’attaque de Mining processing of Congo

Simulation d’une arrestation par la police à Kisangani, décembre 2010.

La police a arrêté trois creuseurs artisanaux soupçonnés d’avoir pillé des biens de la compagnie minière Mining processing of Congo (MPC), attaquée mercredi 16 juillet dans la localité de Bisié par des présumés combattants de la milice de Cheka. Selon l’administrateur du territoire de Walikale (Nord-Kivu), les trois personnes ont été appréhendées pendant qu’elles transportaient des appareils électroniques et d’autres biens appartenant à l’entreprise minière.

Bien qu’il reconnaît l’existence des groupes armés dans cette région, le directeur général de Mining processing of Congo affirme que la plupart des biens de son entreprise ont été pillés par un groupe de creuseurs appelés «Hiboux». Il les accuse également d’avoir mis le feu au campement ainsi qu’aux machines de forage de MPC.

Le patron de MPC affirme qu’il est difficile pour le moment de déterminer précisément les pertes enregistrées par son entreprise après l’attaque. Il évoque cependant d’énormes pertes de matériel d’exploration ainsi que des biens mobiliers.

Lire aussi: Nord-Kivu: les miliciens de Cheka pillent la société Mining Processing of Congo à Bisié

L’administrateur du territoire de Walikale, Bangwene Marie-Claire, est arrivée jeudi dans les installations de MPC pour constater l’ampleur des dégâts. Selon elle, seule l’enquête va déterminer les auteurs et les raisons de cette attaque.

Certains observateurs expliquent cependant que depuis plusieurs mois, une tension est perceptible entre la société minière MPC et certaines communautés locales de Walikale. Les deux parties ne parviendraient pas à s’accorder sur un protocole qui détermine les activités de MPC ainsi que sa contribution au développement du territoire.

Du côté de l’entreprise, on indique que ce débat n’a pas lieu d’être. MPC fait pour le moment de l’exploration et pas l’exploitation des minerais.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner