Nord-Kivu : l’auditeur militaire de garnison de Rutshuru a été suspendu

Une vue du siège de la haute cour militaire à Kinshasa

L’auditeur de garnison de Goma (Nord-Kivu) ainsi que son 1er substitut ont été suspendus par l’auditeur général dans l’affaire de la libération, il y a quelques jours, par l’auditorat militaire de Goma d’un criminel présumé de grand renom. Cette libération avait provoqué mercredi 16 juillet de grandes protestations au sein de la population à Rutshuru et Kiwanja. Les deux magistrats militaires ont été rappelés à Kinshasa pour répondre de cette affaire.

Dans une réunion avec le comité provincial de sécurité jeudi 17 juillet à Goma, le gouverneur de province, Julien Paluku, a expliqué qu’à Kinshasa, les deux magistrats seront entendus devant le Conseil de discipline qui va décider de leur sort.

Julien Paluku s’est réjoui de cette mesure qui, selon lui, va permettre à ce que d’autres magistrats ne puissent plus se livrer à ce genre des pratiques, en libérant impunément des criminels moyennant versement de pot de vin.

La société civile de Rutshuru avait appelé à une journée ville morte mercredi pour dénoncer la libération de ce chef présumé d’un réseau de coupeurs de route.

Elle demande à présent l’arrestation du suspect, un certain Emmanuel Biricho «Manoti», qui circule librement dans le territoire de Rutshuru.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Rutshuru : deux journées ville morte pour réclamer l’arrestation d’un bandit

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner