Sud-Kivu: la société civile sollicite une enquête sur l’assassinat de 6 personnes à Maweka

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

La société civile de Fizi demande à l’administrateur de ce territoire du Sud-Kivu de diligenter une enquête sur l’assassinat, depuis une semaine, de six creuseurs artisanaux dans un carré minier situé dans la forêt de Gandja. Le secrétaire général de cette structure, Apolo Msambya, a lancé cet appel, lundi 21 juillet, au cours d’un point de presse à Baraka-centre.

Il a indiqué que six creuseurs ont décédé alors que neuf parmi eux ont été grièvement blessés, après les coups de balles de ces assaillants.

«Nous demandons au gouvernement, représenté à Fizi par l’administrateur du territoire, de mener une enquête pour élucider les circonstances de la mort de ces six personnes à Maweka, où neuf autres étaient blessées», a indiqué Apolo Msambya.

Les personnes abattues et celles qui sont blessées étaient regroupées dans un carré minier pour leur business avant que les assaillants ne surgissent.

«On ne sait pas identifier ces assaillants. Voilà pourquoi nous sollicitions qu’une enquête soit diligentée pour que les auteurs de ces actes soient arrêtés et répondent de leurs actes devant la justice», a poursuivi Apolo Msambya.

Pour lui, l’arrestation des auteurs de ces actes sera une façon de lutter contre l’impunité dans cette contrée.

Contacté, l’administrateur du territoire de Fizi, Louis Boboto, confirme cette information.

Il dit avoir envoyé une équipe mixte police nationale congolaise, service des renseignements et autorités du secteur de Gandja sur le lieu pour déterminer la cause exacte de la mort de ces personnes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner