Kalemie: deux écoles incendiées après publication des résultats de l’Examen d'Etat

Le complexe scolaire Ngobi Katanga à Kalemie incendiée dimanche 26 juillet par des finalistes malheureux de l’Examen d’Etat 2014. Ph. F. Mybe

Deux écoles secondaires ont été incendiées le week end 25 et 26 juillet à Kalemie (Katanga), après publication des résultats de l’Examen d’Etat édition 2014. Les finalistes mécontents de leurs échecs ont mis le feu aux bâtiments scolaires. Un de ces établissements, l’institut Ngobi Katanga, a enregistré des dégâts importants.

A l’institut Ngobi Katanga, par exemple, le spectacle est désolant au deuxième jour de l’incendie. Trois bâtiments qui abritent l’école primaire et l’Institut des humanités de pédagogie générale et de technique commerciale et administrative, sont restés avec des murs noircis par les flammes. A l’intérieur des salles, tout a été calciné.

«Le tout, le tout vraiment est endommagé ! On ne sait pas comment nous allons faire notre rentrée scolaire. On ne sait pas !», regrette Awazi Mwenani, directeur d’une école primaire qui fonctionne dans le même bâtiment.

Le même scenario a été vécu dimanche autour de 10 heures à l’institut Nkenda Mitwe, qui organise l’option de pédagogie générale. Ici, par contre, c’est le bureau administratif qui a été sérieusement mis à sac.

Le préfet des études à l’institut Nkenda Mitwe, André Ilunga, estime que l’avenir de l’école est compromis. «Demain, nous aurons des difficultés pour le fonctionnement: la confection des dossiers des élèves et puis les dossiers du personnel, comment nous allons encore les réunir ?», s’interroge-t-il.

Pour les deux écoles, le taux de réussite à cet examen qui sanctionne la fin des études secondaires est faible, tandis que le nombre de finalistes inscrits aux épreuves de l’examen d’Etat était très élevé.

Dans la zone, les incendies d’écoles ont aussi touché trois bâtiments de l’Institut Mapendano de Nyunzu. Là aussi, les dégâts matériels sont considérables.

Les responsables scolaires concernés appellent le gouvernement à une assistance d’urgence.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner