Ituri: des miliciens FRPI accusés d’exactions contre des civils à Walendu Bindi

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Des miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) sont accusés d’avoir commis plusieurs exactions contre les populations civiles dans la collectivité de Walendu-Bindi, en district de l’Ituri (Province Orientale). Des habitants de la région les accusent notamment d’avoir violé, dimanche 27 juillet, une femme de 20 ans dans la localité de Kitoma.

Ces combattants auraient abandonné la femme après le viol. La victime a été conduite par la suite à l’Hôpital de Boga pour être soignée. Mais des sources locales indiquent que la femme violée n’a pas été correctement prise en charge faute de médicaments dans cet établissement hospitalier.

Au lendemain de ce viol, neuf miliciens de la FRPI ont enlevé deux civils dans la localité de de Kereta. Des témoins affirment qu’ils les ont battus et forcés à transporter des chèvres et des poules qu’ils venaient de piller.

Des faits n’ont pas été confirmés ni infirmés par les autorités locales et des sources indépendantes.

Interrogé au sujet de ces informations, Mbadu Adirodu, chef d’Etat-major de la FRPI, rejette ces accusations. Il affirme que les faits attribués à ses hommes se sont déroulés dans une zone sous contrôle des FARDC.

Joint au téléphone ce jeudi 31 juillet, le commandant de la zone opérationnelle locale des FARDC en Ituri, général Fal Sikabwé, n’a pas souhaité commenter ces informations.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner