RDC : le taux de mortalité infantile réduit de 13% suite à l’allaitement maternel

Des femmes et leurs enfants le 31/05/2013 à Kinshasa, lors de la cérémonie de lancement officiel du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’allaitement maternel exclusif est l’intervention la plus efficace dans le cadre de la réduction de la mortalité infantile, a affirmé vendredi 1er août le ministre de la santé publique, Félix Kabange Numbi. Dans son message à l’occasion de la célébration de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, il a déclaré que cette pratique a réduit de 13% le taux de mortalité infantile en 12 ans en RDC.

Selon les résultats préliminaires de la dernière enquête démographique en juin dernier, le taux de mortalité infantile est passé de 213 décès en 2001 à 104 décès pour 1000 naissances en 2013, a ajouté le ministre Kabange Numbi.

Parmi les éléments ayant contribué à cet acquis il y a l’augmentation significative de la pratique de l’allaitement maternel exclusif, qui est passée de 24% en 2001 à 48% en 2013, a-t-il poursuivi.

Le ministre de la Santé publique a rappelé dans son message que non seulement l’allaitement maternel doit être exclusif que jusque 6 mois, mais il doit ensuite être prolongé jusqu’à 2 ans.

Félix Kabange Numbi a insisté pour que le personnel de santé aide la mère à initier l’allaitement maternel dans l’heure qui suit l’accouchement.

Le personnel de la santé doit également expliquer aux mères comment pratiquer l’allaitement et comment entretenir la production du lait maternel, même si les mères sont séparées de leurs nourrissons.

Le ministre encourage également l’allaitement maternel à la demande de l’enfant.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner