Katanga: des militaires accusés d’ingérence dans les affaires coutumières

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Le commissaire de district adjoint en charge de l’économie et des finances du Haut Lomami, Wilfrid Mukanjila, accuse des éléments des Forces armées de la RDC (FARDC) d’ingérence dans les affaires coutumières dans ce district du Katanga. D’après ses dires, des militaires tentent d’imposer un chef coutumier dans la chefferie de Kadya. Il appelle la hiérarchie militaire à éclairer rapidement cette situation afin d’éviter tout dérapage.

«Il y a neuf militaires qui sont partis du territoire de Kabongo pour aller installer un chef coutumier, candidat malheureux à la consultation coutumière. Le pouvoir coutumier ne se donne pas par des balles, par la présence d’hommes en uniforme», a-t-il affirmé.

Pour Wilfrid Mukanjila, il existe, dans les villages, des «donateurs de pouvoir» qui, suivant un principe de rotation, confèrent le pouvoir aux chefs coutumiers.

«On ne s’emmène pas en uniforme, armes en bandoulières, pour dire, c’est nous qui venons maintenant imposer tel ou tel», s’est il indigné.

Le commissaire de district a exprimé son intention d’interroger à ce sujet le commandant du bataillon dont dépendent ces militaires.

«Nous devons savoir quels sont ces militaires qui sont partis de Kabogo vers Malemba Nkulu pour aller imposer un chef de terre avec des armes», a-t-il ajouté.

Pour le commandant de la base militaire de Kamina, le général Kayanga Mwene, seuls deux éléments FARDC sont à Kabongo. Il promet néanmoins de s’informer sur la situation.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : rencontre de réconciliation entre les communautés ethniques de Kitshanga

Equateur: les violences entre deux villages font 3 morts à Lisala

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner