RDC : début du rapatriement volontaire de 30 000 réfugiés angolais de Kinshasa

Rapatriement volontaire des refugiés Angolais vivant en RDC le 19/08/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a commencé mardi 19 août le rapatriement volontaire de 30 000 réfugiés angolais vivant depuis plusieurs années à Kinshasa. Au moins 500 de ces réfugiés ont pris place ce mardi à bord d’un train, à la gare centrale de Kinshasa, à destination de Matadi, dans le Bas-Congo, avant de rejoindre la frontière entre les deux pays. C’est la suite d’un rapatriement volontaire suspendu en 2012 en raison d’élections législatives en Angola.

Selon le HCR, le départ de deux convois de 500 réfugiés chacun sera organisé chaque semaine. Ce mardi matin, des réfugiés angolais de tous les âges ont pris place à bord du train devant les ramener vers leur pays.

Parmi eux, Meya Mumesi, un homme âgé de 90 ans, qui n’a pas caché sa joie de retourner chez lui après avoir vécu 76 ans en RDC. «Mon village, c’est Kilenge. J’ai trop vécu ici, depuis 1938. Mais je veux retourner chez moi parce que je suis né là-bas», a-t-il expliqué.

Un autre réfugié rencontré à la gare n’avait que 6 ans lorsqu’il est arrivé en RDC, fuyant la guerre civile qui faisait alors rage en Angola. «34 ans que j’ai fait ici au Congo. Je suis né en Angola. Aujourd’hui, j’ai totalisé 40 ans. C’est vraiment une grande joie de rentrer chez moi, dans mon pays. C’est ma maison», a-t-il affirmé.

A bord de ce train aussi, une dame qui, elle, est née en RDC. «J’ai fait quand même beaucoup d’années. Je suis née ici et j’ai grandi ici, mais je suis angolaise 100% et j’approche la cinquantaine», a-t-elle dit.

Bien qu’heureux de retourner chez eux, ces rapatriés affirment garder un bon souvenir du peuple congolais.

Le président des refugiés angolais en RDC a tenu a remercié la RDC pour leur avoir servi de terre d’accueil pendant toutes ces années.

«Il nous serait ingrat de ne pas reconnaître ce que la RDC, votre pays, a fait pour nous. Elle nous a accueillis, nous a hébergés, nous a aidés, nous a assistés et nous a protégés», a-t-il affirmé.

Le chargé d’affaires de l’Angola en RDC a aussi tenu à saluer l’hospitalité de la population kinoise :

«Pendant des décennies, vous avez les Angolais chez vous sans de grands reproches. Au nom du peuple angolais, nous présentons nos profondes gratitudes à la population de la ville de Kinshasa pour son hospitalité légendaire».

Dans le même sens, le représentant du HCR en RDC a remercié les Congolais qui, selon lui, n’ont pas cessé de réserver un bon accueil à ces refugiés angolais durant tant d’années.

Le ministre congolais de l’Intérieur, Richard Muyej a, pour sa part, dit la fierté de la RDC d’avoir permis à ces réfugiés de mener une vie calme, décente et productive au cours de leur longue période d’exil.

«Je vous souhaite donc un bon retour à la maison et que Dieu vous accompagne dans tout le processus de réintégration dans votre cher et beau pays», a-t-il ajouté.

Sur les 48 000 réfugiés angolais qui avaient trouvé asile en RDC, 30 000 ont intégré le processus de rapatriement volontaire. Le reste, 18 000, a sollicité d’intégrer la société congolaise.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner