Province Orientale : les députés du Haut Uélé recommandent le rapatriement des Mbororos

Des éleveurs Mbororo. Photo Teseum

A l’issue des consultations populaires qui se sont clôturées mercredi 20 août, le caucus des députés nationaux élus du Haut-Uélé a recommandé au gouvernement « le rapatriement sans délais dans leur pays » des éleveurs ougandais Mbororo présents sur toute l’étendue de ce district de la Province Orientale. Ils déplorent des cas d’insécurité causés par ces Mbororos qui portent des armes.

Les députés exigent aussi la traque des éléments de l’armée de résistance du Seigneur (LRA), actifs dans les territoires de Niangara et Dungu.

Les députés de Haut-Uélé en vacances parlementaires ont organisé les consultations populaires du dimanche 17 au mercredi 20 août à Isiro. Le but était de faire un état de lieu de la situation sociale, économique, politique et sécuritaire avec les différentes couches sociales.

Ce causus demande aussi plus de moyens logistiques pour sécuriser le parc de la Garamba.

« Quant au parc national de la Garamba, nous recommandons au gouvernent un appui logistique et financier afin de lutter contre l’insécurité grandissante et le braconnage dans ce parc », a affirmé le président du caucus, le député Tanzi Madrandele.

Pour les députés du Haut-Uélé, toutes les barrières érigées illégalement doivent aussi être supprimées étant donné qu’elles sont « sources de tracasserie ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner