Nord-Kivu : soupçons d’une présumée reconstitution du M23 à Rubaya

Les rebelles du M23

L’ancien mouvement rebelle du M23 serait en train de se reconstituer depuis 3 mois à Rubaya, à environ 60 km au nord-est de Goma (Nord-Kivu). Selon des sources sécuritaires, ces anciens rebelles procéderaient à des recrutements en vue de créer un nouveau mouvement, le M27. La Mission de l’Onu en RDC (Monusco), pour sa part, reconnait des mouvements suspects dans la région, sans pouvoir les déterminer pour l’instant.

Pour le chef du bureau de la Monusco à Goma, Ray Virgilio Torres, d’anciens rebelles du M23 sont en activité dans cette région. Il se dit cependant incapable de confirmer qu’il s’agit d’une réorganisation de ce mouvement rebelle.

«Nous avons essayé de voir ce qu’est en réalité ce groupe M27. Ce que nous, nous savons, c’est ce que vous, vous savez, de ce qui s’est passé à Remeka. Et que des ex-M23 s’étaient organisés en groupe et semblaient vouloir se diriger vers le sud de Masisi et peut-être au delà, à Walikale notamment, pour une raison que nous, nous ne savons pas», a-t-il expliqué.

Début août, un groupe de gens, présentés comme d’anciens rebelles du M23, a attaqué le poste de police de Remeka, au sud de Masisi, dans le groupement d’Ufamandu 1.

Sept personnes, suspectées d’activités militaires, ont été interpellées à cette occasion et remis aux Forces armées de la RDC (FARDC), puis transférées à Goma.

Ray Virgilio Torres assure que la Monusco suit de près toutes les activités des groupes armés dans la zone de Masisi.

Intervenant le 8 août dernier devant le conseil de sécurité, le représentant permanent de la France à l’Onu avait dit redouter une réorganisation militaire des rebelles du M23, défaits par l’armée congolaise appuyée par les casques bleus de la Monusco fin novembre 2013 au Nord-Kivu.

Pour parer à toute éventualité, Alexis Lamek avait appelé la RDC à redoubler d’efforts sur l’opérationnalisation du programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR).

Lire aussi sur radiookapi.net :

Saïd Djinnit: «Les Grands Lacs doivent être débarrassés de toutes les forces négatives»

Kinshasa et Kampala s’engagent à combattre ensemble les groupes armés

Problématique de la stabilisation des zones jadis occupées par les M23 en RDC

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires