Nord-Kivu : journée de deuil à Sake en mémoire du général Bahuma

Le général Lucien Bahuma sensibilise la population de Beni pour qu’elle soutienne l’opération militaire “Sokola” contre les ADF.

Une journée de deuil a été observée à Sake en mémoire du général Bahuma. L’officier supérieur, commandant de la 8eme région militaire des FARDC, est décédé samedi 30 août en Afrique du sud, où il a été évacué suite à un accident vasculaire cérébral. Les activités socio-économiques sont restées paralysées ce lundi dans la cité de Sake, à 27 km à l’ouest de Goma. Des militaires du premier régiment des Forces armées de la RDC (FARDC) à Sake (Nord-Kivu) ont veillé au respect de cette journée de deuil.

En dehors de la police nationale, aucun service public n’a fonctionné. Les boutiques, les magasins et les marchés sont restés fermés depuis le matin. Même la rentrée scolaire prévue ce lundi n’a pas eu lieu.

Les commerçants affirment avoir été invités par des policiers-militaires du premier régiment des FARDC à Sake à compatir avec la famille du défunt général-major.

Le président de la société civile, Faustin Kasole, attribue à sa structure l’initiative de cette journée de deuil. Pour lui, cette journée de deuil est «un signe d’amour en souvenir des actions du vaillant combattant des FARDC».

Certains commerçants prêts à commencer leurs activités affirment avoir été découragés par des éléments de la police nationale congolaise et de la police militaire.

Des militaires rencontrés sur place estiment que cette action vise à compatir avec la famille de l’illustre disparu

Quant aux autorités coutumières du groupement Kamuronza, elles regrettent ne pas avoir été informées de cette décision de la société civile et des FARDC.

Le responsable du premier régiment des FARDC est resté injoignable.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Province Orientale : le général Bahuma sera inhumé à Kisangani

Kinshasa : arrivée de la dépouille mortelle du général Bahuma

Décès de Bahuma: la police empêche un rassemblement d’étudiants à Beni

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner