RDC: le Gouvernement lève la suspension de l’assemblée provinciale de l'Equateur

Siège de l’Assamblée provinciale de la province d’Equateur.

Le Gouvernement a levé la mesure de suspension des activités de l’assemblée provinciale de l’Equateur, samedi 20 septembre, lors du conseil des ministres présidé par le président Joseph Kabila. Cette décision est motivée par “l’accalmie observée au sein des institutions politiques de l’Equateur”. Sur le plan sanitaire, le Gouvernement s’est félicité du fait qu’au cours des dix derniers jours, aucun nouveau cas de contamination d’Ebola n’a été confirmé en RDC.

«Les informations partagées ce jour par le ministre de l’Intérieur font état de ce que les conditions semblent désormais réunies pour une reprise sereine des activités de cet organe délibérant» de l’Equateur, a affirmé le porte-parole du Gouvernement lisant le compte rendu de ce conseil des ministres à la télévision nationale (RTNC).

Lambert Mende a cependant rappelé que «la détérioration des relations avait abouti à de graves atteintes à l’ordre public et à la sécurité, ce qui avait conduit le Gouvernement de la République à prendre la mesure conservatoire de suspension des activités de l’assemblée provinciale.»

Le Gouvernement avait suspendu toutes les activités de l’assemblée provinciale de l’Equateur mardi 22 avril dernier à l’issue du conseil de ministres présidé par Joseph Kabila. Le compte-rendu de cette réunion lu à la télévision publique par Lambert Mende indiquait, sans plus de détails, que cette décision avait été prise pour mettre fin à «une nouvelle crise en gestation au sein de l’assemblée provinciale et du gouvernement provincial de l’Equateur».

Ebola

S’agissant de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola, le porte-parole du Gouvernement a souligné que lors de son exposé fait au Conseil des ministres, «le ministre de la Santé s’est félicité de la bonne réceptivité de la population aux conseils et recommandations du personnel médico-sanitaire en charge de la lutte contre le virus Ebola

Il a aussi souligné le succès enregistré par la RDC et ses partenaires dans leurs efforts de circonscrire l’épidémie dans son aire d’apparition initiale, Djera à Boende (Equateur), et d’en réduire le taux de contamination.

L’exécutif congolais s’est d’ailleurs engagé à allouer des moyens supplémentaires afin d’accroitre l’efficacité des équipes déployées sur terrain pour lutter contre le virus Ebola et protéger les populations menacées de contamination.

Selon le rapport du ministre de la Santé publique, grâce à ces efforts, l’épidémie est en bonne voie d’être maîtrisée en RDC. Félix Kabange Numbi révèle qu’à la date du 17 septembre, le pays  a enregistré un total cumulé de 71 cas dont 18 suspects, 26 cas probables et 27 cas confirmés. Il y a eu depuis le début de l’épidémie, 40 cas de décès sur le périmètre concerné, dont 9 suspects, 26 probables et 14 confirmés.

Vous pouvez lire le compte-rendu du conseil des ministres ici

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner