Katanga : des Maï-Maï sèment la terreur à Malemba Nkulu

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Des Maï-Maï sèment la terreur dans plusieurs secteurs du territoire de Malemba Nkulu, dans le Katanga. Ces miliciens font régulièrement incursion dans les villages, commettant des meurtres, des vols et des destructions sur leurs passages. L’administrateur de ce territoire, Wamba Pandemoya, plaide pour le renforcement des effectifs des forces de sécurité dans ce secteur.

La dernière incursion des Maï-Maï date d’il y a une semaine, dans la localité de Kina, en chefferie de Kayumba.

Ces miliciens ont tué le chef de la police en poste dans ce secteur, ainsi que sa femme et incendié des maisons, selon l’administrateur du territoire.

Des Maï-Maï mènent aussi régulièrement des incursions dans le groupement de Kabungulu, en chefferie de Mulongo, à la faveur d’un conflit coutumier entre le chef Kwete et l’ancien milicien Mvuende. Les deux notables se disputent la responsabilité du groupement.

Dans la chefferie de Museka, des Maï-Maï ont incendié des villages et des écoles profitant aussi, là, d’un conflit coutumier.

L’administrateur du territoire indique que la plupart de ces Maï-Maï proviennent du parc de l’Upemba et du territoire de Mitwaba.

D’après lui, le seul moyen efficace pur combattre ces miliciens est de renforcer le nombre d’hommes de troupe et de les doter de moyens adéquats pour combattre ces forces négatives.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Katanga : des policiers accusés de pillage à Kina

La Monusco identifie Manono comme un îlot de stabilité au Katanga

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner