Province Orientale : 17 personnes kidnappées en 3 semaines à Ango

Des rebelles LRA.

Dix-sept personnes ont été kidnappées entre le 5 et le 27 août dans le territoire d’Ango, à plus de 500 kilomètres au Nord de Kisangani (Province Orientale). L’administrateur du territoire, Jean-Pierre Mulenge, qui l’a révélé la semaine dernière à une délégation de la Monusco attribue ces enlèvements aux rebelles ougandais de la LRA.

Ces rebelles ont attaqué le 5 août dernier la localité de Zangabayi, a affirmé l’administrateur du territoire qui a indiqué que quelques personnes valides ont été réquisitionnées pour le transport du butin avant d’être relâchées.

Selon la même source, quatre jours après, les éléments de la LRA ont kidnappé deux pêcheurs du village Ngalu à 5 kilomètres de la cité d’Ango. L’une des victimes à réussi à s’échapper.

Jean-Pierre Mulenge a ajouté que c’est dans la localité Baimé que la LRA a réalisé une rafle importante en kidnappant 14 personnes le 21 août dernier.

La pression militaire exercée par les FARDC sur les assaillants a facilité la fuite de toutes ces victimes, a-t-il précisé.

Certains otages sont également sortis de la forêt après avoir été libérés par leurs ravisseurs. C’est notamment le cas de 13 personnes dont deux Ougandaises et deux Soudanaises ainsi que neuf enfants sortis à Nambia le 8 Août dernier, a ajouté Jean-Pierre Mulenge.

Deux jours après, ce sont 33 autres personnes qui sortiront de la forêt dont 14 Congolais et 19 Ougandaises. Dix autres essentiellement des femmes et des enfants congolais et ougandais ont été libérées le 27 août à Nambala, a poursuivi la même source.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner