Equateur: première séance à l'Assemblée provinciale après 5 mois de fermeture

Siège de l’Assamblée provinciale de la province d’Equateur.

Le président de l’Assemblée provinciale de l’Equateur estime que le fait pour toutes les institutions de la province de privilégier l’intérêt supérieur de la province est le meilleur moyen d’éviter d’autres blocages à l’avenir. Le député Jean-Gontran Ibambe a tenu ces propos mardi 30 septembre à la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire de septembre dans son institution. L’Assemblée provinciale de l’Équateur avait été fermée le 22 avril dernier, pour la deuxième fois, par le Conseil des ministres pour raison d’une «crise en gestation».

La cérémonie d’ouverture de la session budgétaire de septembre à l’Assemblée provinciale de l’Équateur a coïncidé avec la reprise totale des activités au sein de cette institution.

Dans son mot d’ouverture, le président du bureau permanent, Jean-Gontran Ibambe, a recommandé la collaboration entre l’organe législatif et l’exécutif provincial.

«Nous allons travailler avec beaucoup de responsabilité pour que la province aille de l’avant. Elle a été bloquée, et maintenant que toutes les deux institutions [gouvernement et Assemblée provinciale] sont en marche, l’équilibre sera là et c’est là où la population va trouver son compte», a-t-il estimé.

Le député Ibambe affirme avoir multiplié les rencontres, d’abord avec les autres députés provinciaux puis avec les membres de l’exécutif provincial pour favoriser un bon climat de travail.

«Nous comptons aussi rencontrer la société civile, la notabilité pour que ensemble, nous déterminions l’avenir de notre province, au lieu de chercher des intérêts égoïstes, c’est mieux de chercher l’intérêt supérieur de la province», a-t-il affirmé.

Dans son discours, le député Ibambe a aussi salué la mémoire de quatre députés et d’un agent administratif décédé depuis la dernière session parlementaire.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC: le Gouvernement lève la suspension de l’assemblée provinciale de l’Equateur

Equateur: la suspension de l’Assemblée provinciale viole la constitution, selon le député Lokondo

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner