Nord-Kivu : une nouvelle incursion des présumés ADF fait 22 morts à Eringeti

La ville de Beni au Nord-Kivu. Radio Okapi/Ph.Martial Papy Mukeba.

Vingt-deux personnes ont été tuées vendredi 17 octobre dans la nuit dans une attaque des présumés rebelles ougandais des ADF dans la localité d’Eringeti à Beni. Cette nouvelle attaque est intervenue quelques heures après l’inhumation de vingt-sept personnes tuées mercredi dans le même territoire de Beni. Une délégation de l’Assemblée Nationale est attendue à Beni pour évaluer la situation qui prévaut dans cette région.

A (re)Lire: RDC: inhumation de 27 personnes assassinées à Beni

Des témoins rapportent que les assaillants identifiés comme des ADF ont fait incursion à Eringeti aux environs de 22 heures (heure locale).

Ces présumés rebelles ougandais se seraient ensuite introduits dans plusieurs maisons  des quartiers Abialose et Mapiki avant de s’attaquer aux civils.

L’administrateur du territoire de Beni, Amisi Kalonda, parle de vingt-deux personnes tuées  et trois maisons incendiées. Il affirme que les victimes ont été tuées à la hache et à la machette.

Des sources coutumières à Eringeti indiquent que parmi les personnes tuées, certaines portaient des menottes.

Cette  attaque intervient alors que le gouverneur du Nord-Kivu vient de débuter à Beni les consultations avec plusieurs couches de la société civile pour tenter de comprendre les causes de la recrudescence des tueries dans ce territoire.

Selon la société civile, plus de  80 personnes ont été tuées à Beni en l’espace d’un mois. Selon des sources officielles, une délégation de l’Assemblée nationale est attendue à Beni dans les prochaines heures pour évaluer la situation au sujet de ces tueries. Il s’agirait des députés élus des territoires de Beni et Lubero.

Au sujet de l’insécurité à Beni, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, a interpellé le Gouvernement pour que la population soit mieux sécurisée dans cette région.

Une demande similaire a été formulée, à la Tribune du 8 mars de Beni où étaient exposés les corps des personnes tuées mercredi, par le président de la société civile à Beni, Teddy Kataliko. Il a appelé les autorités congolaises à relancer l’opération  « Sokola à l’échelle de ce qu’on a  vu au mois de mars et avril ayant apporté de bons résultats où on a vu l’ennemi en déroute ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (184)
Ceni (105)
Elections (73)
FARDC (55)
Kananga (41)
Cholera (36)
Monusco (36)
Police (30)
élection (25)
Kasaï (24)
Beni (23)
Kinshasa (23)
Léopards (23)
ADF (23)
Grève (22)