Mbuji-Mayi: 700 élèves ne suivent pas les cours au Complexe scolaire Basambi

Des élèves sur une des avenues de Kinshasa le 5/9/2011, lors de la rentrée scolaire 2011-2012. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Environ 700 élèves du Complexe scolaire Basambi, située dans la commune de la Kanshi, à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), n’étudient pas depuis quatre jours. A la base, la direction provinciale des impôts a scellé les bureaux du directeur de cette école, ceux de l’informatique, de la comptabilité et caisse pour non paiement du fisc.

Cette régie financière réclame le paiement des impôts sur le bénéfice et profit et celui sur le bénéfice professionnel de près de 1 400 000 francs congolais (1 515 dollars américains) sur près de 4 millions de créance.

Les parents d’élèves se plaignent de continuer à garder les enfants à la maison.

Pour sa part, le promoteur du Complexe scolaire Basambi, Badibanga N’sambuka Bisala, déplore tout simplement cette situation :

«Nous avons payé les impôts et nous n’avons pas de dettes. Ils ont toujours voulu que moi je paie l’impôt ‘exploitant individuelle’. J’ai toujours refusé en disant que je n’ai pas de salaires dans cette école. C’est moi par contre qui injecte».

Il regrette le fait que les agents de la DGI ont déguerpi les enseignants de leur salle de préparation des cours en présence de leurs élèves.

«Ils (agents du fisc, NDLR) ont empêché les enseignants et la direction de préparer les cours. Tout est bloqué », a poursuivi Badibanga N’sambuka.

Pour sa part, la division de recouvrement de la Direction provinciale des impôts dit attendre, du complexe scolaire Basambi, le paiement de redressement des IPR pour toute cette année 2014.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner