Assemblée nationale: l'AD de la Snel interpellé sur le déficit de l'électricité

Eric Mbala, DG de la Snel le 17/07/2013 à Kinshasa, lors d’une rencontre organisée entre son comité de gestion et les abonnés. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le déficit de l’énergie électrique constatée à Kinshasa et  dans  plusieurs villes de la RDC a fait objet d’un long débat mercredi 22 octobre à l’Assemblée nationale. Cette séance fait suite à  la question orale avec débat addressée au patron de la Société nationale d’électricité (Snel), Eric Mbala Musanda. L’auteur de la question, le député Clément Kanku, voulait connaitre les causes de ce déficit énergétique. Eric Mbala a parlé de la croissance démographique et du boom immobilier. “Faux!”, ont réagi  plusieurs élus, fustigeant plutôt une faiblesse managériale.

La perturbation dans la desserte en électricité en RDC a été reconnue mercredi tant par les députés que par l’ADG de la Snel. La divergence est intervenue plutôt au niveau des causes et des responsables de cette situation.
L’un des débatteurs, le député Papy Nyango n’a pas hésité de charger les gestionnaires de cette société. “Ce que l’ADG devait dire, c’est que la Snel est minée par les faibles capacités managériales de ses dirigeants, y compris de lui-même“, a-t-il estimé.
De son côté, Clément Kanku, s’est plutôt attardé sur l’implication du Gouvernement. “Est-ce qu’il y a un problème de financement? Est-ce le Gouvernement ne prend pas au sérieux ce qui se passe aujourd’hui? Il faut qu’il vienne nous le dire”, a tempêté le député.
Face à ces accusations, l’ADG de la Snel parle notamment du “vieillissement et de la quantité réduite du matériel face au boom immobilier et à la croissance démographique” en RDC. Mais Eric Mbala a tenu à rassurer la représentation nationale, parlant d’un plan déjà mis en place pour faire face à cette situation:
La première phase [consiste à] réhabiliter l’existant et en même temps renforcer les lignes de  transport ainsi que des réseaux de distribution. La Snel a levé l’option d’installer des compteurs à pré-paiement pour éviter la facturation forfaitaire et amener la population à l’économie de l’énergie.”
Pour y arriver, Eric Mbala a appelé à la mobilisation des ressources financières pour permettre à la Snel de faire face à ces multiples besoins.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)