Ituri: les Maï-Maï ont installé une administration parallèle à Babila-Babombi

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Le chef milicien Emmanuel Azambo alias Manou est accusé d’avoir établi, depuis deux semaines, une administration parallèle dans la chefferie de Babila-Babombi, à environ 400 km au Sud-Ouest de Bunia, en territoire de Mambasa dans le district de l’Ituri (Province Orientale). Il nomme les chefs coutumiers dans cette entité retranchée en pleine brousse qui se situe à six jours de marche à pied de Mambasa-centre.

L’administrateur du territoire de Mambasa, Alfred Bongwalanga, précise que les autorités coutumières locales et les chefs des services étatiques légalement établis ont fui l’insécurité dans cette région dépourvue de présence policière et de l’armée.
L’administrateur du territoire dénonce cette situation et appelle à la restauration de l’autorité de l’État à Babila-Babombi, zone riche en minerais qui contient notamment de l’or et du coltan. Des minerais que les membres des groupes armés exploitent pour financer leur entreprise criminelle, estime le député national Abdalah Pene Mbaka, élu de Mambasa.
«C’est une partie riche en sous sol notamment avec de l’or, du coltan et ces malfrats en profitent pour faire leur commerce illicite».
Contacté, le commandant de la 32e région militaire, le général Jean-Pierre Bongwangela a promis de planifier une réponse appropriée sur terrain avec son commandant secteur.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner