Violences contre des religieux à Lodja: la Nouvelle société civile exige une enquête indépendante

Jonas Tshombela. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Nouvelle société civile du Congo (NSCC) exige l’ouverture d’une enquête indépendante sur les incidents survenus à Lodja dans la province du Kasaï-Oriental les 12 et 13 octobre derniers. Au cours d’une conférence de presse tenue mercredi 5 novembre à Kinshasa, cette structure a dénoncé l’agression des clergés catholiques par des «jeunes gens instrumentalisés», tout simplement à cause de la lecture du message de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) au cours de la messe. Un tel acte ne doit pas rester impuni, affirme la même source. 

«Nous sommes inquiets par l’agression des prêtres et religieuses à Lodja. Nous voyons que la liberté d’expression est menacée par l’intolérance politique dans notre pays», a affirmé le coordonnateur national de la NSCC.

Jonas Tshombela estime que, si l’agression des prêtes de Lodja demeure impunie, l’avenir du processus démocratique et électoral en RDC risque d’en prendre un sérieux coup à cause de la culture de l’intolérance politique:

«Nous déplorons la République de l’impunité, des intouchables. Ce n’est pas possible ! Ces jeunes gens, visiblement instrumentalisés, de quel droit peuvent-ils se permettre de toucher une religieuse, la dénuder, la rouer des coups. C’est impossible ! Nous ne pouvons pas tolérer cette situation. Nous demandons qu’une enquête soit ouverte et que les responsables soient déférer devant la justice

Il ne comprend pas que, pendant deux jours, des jeunes gens puissent inquiéter ces clergés sans que la police nationale ne soit en mesure de maîtriser cette situation. «Les services de sécurité, qu’est-ce qu’ils ont pu faire ?», s’est-il interrogé.

Le dimanche 12 octobre dernier, des jeunes gens s’en étaient pris à deux curés qui avaient lu pendant la messe la lettre de la Cenco contre la révision de la constitution. Ils avaient également saccagé un couvent de sœurs. ​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner