Sud-Kivu : 1 500 éléments du groupe Mai Mai Kifuafua attendent leur démobilisation

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Le commandant du groupe Mai Mai Kifuafua demande au gouvernement et à la Monusco d’envisager la démobilisation de ses 1 500 éléments sortis de la brousse il y a 10 jours. Cette milice est opérationnelle dans les groupements Ziralo, au sud Kivu, et à Ufamandu 1er et 2e, au Nord-Kivu. Vendredi 7 novembre, au cours d’un échange avec la presse locale, le colonel Maï-Maï Matunguru Katamasyoko a expliqué que ces éléments vivaient dans des conditions préoccupantes dans la brousse.

Selon le commandant Matunguru, ces combattants vivaient dans des conditions difficiles dans la brousse depuis la présence des militaires FARDC dans ces deux groupements.

Pour manger, dit-il, certains étaient obligés d’envahir les champs des habitants et d’autres d’installer des barrières sur la route en vue de collecter la ration alimentaire.

Toujours selon la même source, ces combattants, tous des civils portant des armes blanches et des armes à feu, ne sont pas totalement habitués à la vie de la brousse, où ils ont difficile à accéder aux soins de santé.

Le colonel Matunguru déplore le retard dans la réalisation de leur démobilisation et appelle la Monusco et la haute hiérarchie de l’armée à procéder à l’identification et l’orientation de ces hommes.

De leur côté, les chefs des groupements de Ziralo et Ufamandu 1er se sont fait l’écho de cet appel.

Pour Joseph Misati d’Ufamandu 1er, le retard dans ce processus expose les populations civiles à l’activisme de ces hommes armés. Son accélération devrait constituer un salut pour ces deux régions, estiment ces autorités.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : Ufamando 1er pris en otage par des groupes armés

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (118)
Ebola (54)
FARDC (48)
Ceni (46)
Kinshasa (37)
Beni (36)
Caf (28)
Monusco (27)
UDPS (27)
Vclub (26)
Linafoot (25)
Mazembe (24)
Santé (22)
Yumbi (21)
Sécurité (19)